Violette de Reichenbach

Viola reichenbachiana    (Violaceae)

Viola silvestris dans la flore de Coste

viola reichenbachiana

Plante vivace glabrescente, de 10-20 cm, commune dans toute la France, se rencontre jusqu'à 1700 m, sur sol calcaire, le long des haies et dans les bois

tiges feuillées glabres naissant à l'aisselle d'une rosette centrale

Tiges feuillées, glabres, dressées, naissant à l'aisselle des feuilles d'une rosette centrale

feuilles longuement pétiolées limbe ovale en coeur acuminé au sommet

Feuilles alternes, longuement pétiolées, à limbe ovale généralement + long que large

cordé à la base, +/-  acuminé au sommet, à marge crénelée

stipules lancéolées-linéaires franges inférieures longues

Stipules étroites, lancéolées-linéaires très frangées

 franges inférieures + longues que la base de la stipule

Floraison de Mars à Juin

fleurs inodores solitaires penchées à longs pédoncules 

Fleurs inodores, solitaires, latérales, penchées à l'extrémité de longs pédoncules

sépales lancéolés-aigus à appendices très courts

sépales lancéolés-aigus à appendices très courts

éperon étroit violacé identique ou plus foncé que les pétales, 2-3 fois + long que les appendices

éperon plus clair que les pétales pour V. Rivinius

corolle 12-18 mm pétales plus longs que large style paraissant hirsute

Corolle de 12-18 mm, violet clair ou bleuâtre à pétales plus longs que larges

Style pourvu de protubérances cylindriques à son extrémité paraissant hirsute,

(à peine quelques protubérances pour V. Rivinius)

capsule trigone aiguë glabre

Capsule trigone aiguë, glabre, graines jaune ocre (à revoir)