Fumaria officinalis    (Papaveraceae)

fumeterre officinale

Plante annuelle de 20-70 cm, polymorphe, d'un vert glauque, commune dans toute la France, se rencontre jusqu'à 1800 m dans les champs, les vignes et les lieux incultes

Tiges couchées ou dressée très rameuses

Tige anguleuse couchée ou dressée très ramifiée et feuillée

feuilles vert glauque

Feuilles bi-tri-pennatisséquées, à lobes profondément divisés

Segments 3-4 fois plus longs que large

Floraison de Mars à Septembre

inflorescence en grappe de 10 à 15 fleurs

Inflorescence en grappe de 10-50 fleurs 

bractées plus courtes que les pédicelles

 Bractées plus courtes que les pédicelles dressés-étalés

Sépales ovales lancéolés plus étroits et égalant le tiers de la longueur de la corolle

pétale supérieur à éperon court

Corolles longues de 6-9 mm, roses ou purpurines, plus foncées à l'extrémité

4 pétales, le supérieur muni d'un court éperon

pédicelles fructifères dressés-étalés

 Pédicelles fructifères

1-2 fois plus longs que les bractées

silicules plus larges que long

 Silicules plus larges que long

légèrement émarginé pour l'espèce

ou tronqué pour Fumaria O. subsp Wirtgen