Gentianelle, Gentiane des champs

Gentianella campestris    (Gentianaceae)

Gentianella campestris

Plante annuelle/bisannuelle de 5 à 30 cm, d'un vert sombre, assez commune dans les pâturages montagneux de toute la France, se rencontre généralement de 1000 à 2500 m, plus rarement ici ou là dès 400 m

tiges dressées raides anguleuses simples ou ramifiées dès la base

tiges dressées raides, anguleuses, simples ou ramifiées dès la base, peu feuillées

feuilles radicales obovales étalées en rosette

les caulinaires peu nombreuses, opposées, ovales-lancéolées à 3-5 nervures

Floraison de Juin à Octobre

fleurs pédonculées axillaires et terminales longues de 2-2,5 cm

fleurs pédonculées, axillaires et terminales, longues de 2-2,5 cm

calice découpé presque jusqu'à la base en 4 lobes

calice découpé presque jusqu'à la base en 4 lobes

les extérieurs foliacés recouvrant les intérieurs, tube long de 1-3 cm

corolle violacée parfois blanche 4 lobes courts ovales-obtus

corolle violacée, rarement blanche, en cloche, munie d'un rang de franges à la gorge

s'ouvrant en 4 lobes courts ovales-obtus, entiers de 6-10 mm

(5 lobes pour Gentianella germanica)

stigmates roulés en dehors

stigmates roulés en dehors, capsule brièvement stipitées (à revoir)

 

 Plante Protégée en Basse-Normandie, Bretagne et Limousin