Andromède à feuilles de pouliot

Andromeda polifolia    (Ericaceae)

Andromeda polifolia

Sous-arbrisseau de 10-40 cm, vivace, hermaphrodite, glabre, rare, croît dans les sphaignes de certaines tourbières des Vosges, du Jura, de Savoie, d'Auvergne et des Pyrénées, encore plus rare sur certaines plages tourbeuses de Normandie (introduit ici ou là, ailleurs) se rencontre de 600 à 2000 m

tige ligneuse redressée feuilles persistantes coriace à bords enroulés

Tige ligneuse, couchée à la base, radicante, redressée et feuillée au sommet

feuilles persistantes, alternes, subsessiles, lancéolées-linéaires ou elliptiques-oblongues, mucronées

limbe coriace, d'un vert sombre et luisant, à bords enroulés, blanchâtre en dessous

Floraison de Mai à Juin

inflorescence en ombelle terminale de 2 à 8 fleurs penchées

inflorescence en ombelle terminale de 2 à 8 fleurs penchées

pédoncule 3-4 fois plus long que la fleur

corolle en grelot caduque à 5 dents courtes

corolle rose de 5-8 mm, en grelot subglobuleux, caduque

5 dents courtes

à 5 dents courtes

10 étamines incluses à anthère biappendiculée (non observées)

calice glabre, divisé presque jusqu'à la base en 5 lobes ovales-lancéolés

capsule globuleuse 4-5 mm prolongée par le style

capsule globuleuse longue de 4-5 mm souvent prolongée par le style

 

Plante protégée au niveau national