Herbe-aux-chats, Valériane des collines

Valeriana officinalis    (Caprifoliaceae)

anciennement Valerianaceae

Valeriana officinalis 


 Plante polymorphe divisée en sous-espèces variant d'une flore à l'autre (flore de Besançon)


Plante vivace de 50 cm à 1 m 50, glabre ou pubescente, commune dans toute la France, sauf région méditerranéenne, se rencontre jusqu'à 2000 m au bord des eaux et dans les prés, les bois humides

Tige creuse sillonnée glabre pubescente aux noeuds

Tige creuse assez robuste, sillonnée, glabre, pubescente aux noeuds

velue sur toute la longueur

ou pubescente sur toute la longueur

feuilles inférieures longuement pétiolées

feuilles inférieures longuement pétiolées 

4-13 paire de feuilles opposée souche fibreuse stolons

souche fibreuse très odorante 

émettant des stolons terminés par une rosette de feuilles à nombreux segments étroits

4 à 13 paires de feuilles opposées devenant plus petites vers le haut

toutes pennatiséquées à 11-21 segments lancéolés entiers

 toutes pennatiséquées à 11-21 segments lancéolés, entiers + dentés

Floraison de Mai à Août

fleurs rose pâle petites irrégulières en corymbe ample

Fleurs rose pâle, petites, irrégulières, en corymbe ample

parfois blanches

parfois blanches

bractées ciliées calice en tube à 5 dents

 bractées ciliées, calice en tube à 5 dents

Corolle longue de 2,5 à 5 mm tubulée bossue à la base

Corolle longue de 2,5 à 5 mm tubulée, bossue à la base

à 5 lobes étalés égaux, 3 étamines 

akènes surmontés d'une aigrette plumeuse

akène ovale, poilu ou glabre, surmonté d'une couronne plumeuse 

 

Espèce protégée en Alsace