Aquilegia alpina    (Ranunculaceae)

aquilegia alpina zz

Plante vivace de 30 à 70 cm, peu commune, se rencontre de 1500 à 2 600 m dans les prairies humides, les bois et les mégaphorbiaies de Savoie, du Dauphiné et de Provence

tige ne portant qu'1 à 3 fleurs glabre ou poilue souvent visqueuse

Tige glabre ou poilue, souvent visqueuse au sommet 

feuilles petites glabres biternées ou ternées

Feuilles assez petites, glabres, biternées ou ternées

lobes profondément découpés

à folioles profondément découpées

Floraison Juillet-Août

ancolie des Alpes

Fleurs d'un bleu vif, très grandes (jusqu'à 8 cm)

 généralement 1 à 3 fleurs au sommet de la tige

5 sépales lancéolés 5 pétales connivents prolongés de 5 éperons

5 sépales pétaloïdes lancéolés

5 pétales intérieurs connivents en haut, éperonnés à lame tronquée

éperons gros peu arqués abritant une glande nectarifère

éperons gros, un peu arqués au sommet, abritant une glande nectarifère

égalant ou dépassant peu la longueur de la lame

étamines ne dépassant pas les pétales

étamines plus courtes que les pétales

(étamines dépassant les pétales, anthères jaunes pour A. Vulgaris)

follicules 20-25 mm

follicules longs de 20-25 mm

 

Plante Protégée à l'échelon national