Sumac hérissé

Rhus tiphyna    (Anacardiaceae)

route de la Rochette

2 à 7 m

Arbuste dioïque originaire d'Amérique du Nord de 2 à 7 m, ornemental, cultivé dans les jardins, naturalisé ou subspontanné peut se rencontrer dans des pentes sèches sur sol calcaire de diverses régions à proximité des habitations ou dans des friches

écorce claire

Ecorce claire, lisse, craquelées en plaque

rameaux velus rougeâtres

Rameaux velus, rougeâtres, à poils mous 

feuilles imparipennées 50 cm

Feuilles imparipennées, pouvant atteindre 50 cm

composées de 5 à 15 paires de folioles lancéolées, généralement à dents aigües

5 à 15 paires de folioles à dents aigües

glauques dessous, velues quand elles sont jeunes, virant au rouge en automne

Floraison de Mai à Juin 

fleurs verdâtres en panicules serrées

verdâtres en panicules serrées

étroites, atteignant 20 cm de long

corolle de 5 mm à 5 pétales

Corolles larges d'environ 5 mm à 5 pétales

Thyrse compacte persistant en hiver

(Sur les sujets femelles)

Drupes subglobuleuses d'environ 5 mm

couvertes de poils purpurins

formant une thyrse compacte persistant en hiver

latex abondant très irritant

Le contact avec les feuilles

et la sève est très irritant

 

 


Cet arbuste est parfois appelé "Vinaigrier" ce qui peut prêter à confusion avec Rhus Coriaria, un Sumac qui se rencontre sur les côteaux méditerranéens