Oxytropis de Gaudin

Oxytropis helvetica    (Fabaceae)

 Oxytropis gaudini dans la flore de Coste

oxytropis de Suisse

Plante vivace de 5 à 15 cm, velue-blanchâtre, acaule, endémique des alpes occidentales, se rencontre de 1500 à 3000 m sur sol siliceux dans les rocailles et les pâturages des Alpes de la Savoie, du Dauphiné et de la Provence

7-15 paires de folioles velues soyeuses sur les deux faces à pétioles pourpres

Feuilles et pédoncules naissant d'une souche écailleuse plaquée au sol

Feuilles imparipennées, à 7-15 paires de folioles

Folioles de 2-7 mm, velues soyeuses sur les deux faces à pétioles pourpres

(Folioles glabrescentes longues de 5 à 14 mm chez Oxytropis jacquinii)

Stipules libres ou soudés au pétiole seulement à la base (à revoir)

Floraison de Juillet à Septembre

feuilles et pédoncules sortant de la souche plaquée au sol

Fleurs de 10-15 mm, bleu lilas pâle, groupées de 5 à 15 en grappes ovoïdes

sur des rameaux, étalés en tout sens

Calice velu à dents égalant la moitié du tube

Calice velu à dents égalant la moitié du tube

Etendard ovale de moitié plus long que la carène longuemenmt apiculée

Gousses velues de 12 à 45 mm de long

Gousses linéaires-oblongues, velues, de 12-45 mm de long, très étalées

carpophore  égalant la moitié du tube du calice (non observé)