Hypericum richeri subsp. richeri

Hypericum richeri subsp

 Plante vivace de 20 à 60 cm, glabre, à souche ligneuse, croît dans les pâturages, les rocailles et les mégaphorbiées calcicoles du Jura et des Alpes, et + rarement en Auvergne, se rencontre de 800 à 2400 m

tige cylindrique glabre feuilles opposées ovales-lancéolées sessiles 

  tiges glabres, cylindriques, raides ou arquées-ascendantes

feuilles opposées, ovales-lancéolées, sessiles, longues de 2-4 cm

bordées dessous de glandes noires plus denses près des marges

les médianes et les supérieures sans glandes transparentes

bordées dessous de glandes noires plus denses près des marges

Floraison de Juin à Septembre

inflorescence en corymbe plus ou moins dense dense

inflorescence en corymbe + dense

sépales lancéolés-acuminés bordés de franges glanduleuses

sépales lancéolés-acuminés bordés de franges glanduleuses 

pétales 3 fois + longs que le calice ponctués de nombreuses glandes noires

 pétales 3 fois + longs que le calice, ponctués de nombreuses glandes noires

corolle jaune de 2,5 à 3,5 cm ovaire taché de noir étamines plus courtes que les pétales

corolle jaune de 2,5 à 3,5 cm, ovaire taché de noir 

pétales 2-3 fois plus longs que le calice, étamines plus courtes que les pétales

capsules à revoir

capsules à peine + longues que le calice (à revoir)

 

Plante Protégée en Franche-Comté et Auvergne