Diplotaxis fausse roquette

Diplotaxis erucoides    (Brassicaceae)

hyères 3 mars 2012

 Plante annuelle/bisannuelle de 15 à 50 cm, en expansion se rencontre surtout en région méditerranéenne de préférence sur sol calcaire dans les vignes et les vergers, au bord des chemins mais aussi sur les terrains vagues autrefois cultivés jusqu'à 600 m, également présente dans le Sud-Ouest et l'Ouest à proximité du littoral

roquette blanche 00Floraison presque toute l'année, mais surtout en hiver

feuilles caulilnaires sessiles

Tige glabrescente rameuse dès la base, feuillée

ou portant des poils appliqués dirigés vers le bas

 Feuilles supérieures sessiles plus ou moins embrassantes, oblongues, sinuées-pennatifides à nervure centrale très marquée, légèrement dentées + ou - velues

plus ou moins embrassantesfeuilles inférieures pouvant atteindre 15 cm

Feuilles inférieures lyrées pouvant atteindre 15 cm de long, étroites, pennatifides, 6 à 10 segments  

Fleurs blanches se teintant de violet

Fleurs blanches se teintant de rose lilas en fin de floraison 

sépales

Sépales étalés, verts puis violet en fin de floraison, plus courts que le pédicelle

siliques dressées linéairesbosselées par 2 rangées de graines

 

Grappe fructifère lâche à pédicelles étalés, 2-3 fois plus courts que les siliques

 

Siliques ascendantes

 

comprimées, bosselées par deux rangs de graines ovales