Corylus avenalla    (Betalaceae)

Anciennement Corylaceae

Corylus avenalla

Arbuste de 2 à 5 m, très commun dans toute la France juste un peu plus rare en région méditerranéenne, se rencontre jusqu'à 1800 m dans les taillis, en lisière des bois, le long des chemins, et toutes sortes de lieux incultes tels que les ravins 

rameaux grisâtres tortueux pubescents

rameaux grisâtres, tortueux, flexibles, pubescents

Feuilles à courts pétioles suborbiculaires-acuminées doublement dentées

Feuilles à courts pétioles, suborbiculaires-acuminées, doublement dentées, poilues

fleurs mâles présentent depuis l'automne

Fleurs mâles bien visibles depuis l'automne précédent

longs chatons jaunâtres, cylindriques, pendants, sessiles, fasciculés par 3 ou 5 

Floraison dès fin janvier

fleurs femelles renfermées de 1 à 5 dans un bourgeon

Fleurs femelles serrées de 1-5, dans un bourgeon écailleux, longtemps avant les feuilles

seuls les styles rouges apparaissent

ne laissant apparaître que les longs styles rouges

involucre fructifère en cloche charnu à la base recouvrant une grande partie du fruit

 involucre fructifère en cloche, foliacé, charnu à la base, incisé-denté, ouvert au sommet

 recouvrant en grande partie le fruit ovoïde ou subglobuleux, apiculé 

péricarpe ligneux appelé écale ne renfermant qu'une seule amande

péricarpe ligneux appelé écale ne renfermant qu'une seule amande


les rameaux utilisés par les sourciers en raison de leur souplesse pour détecter la présence d'eau dans le sol sont désignés alors sous l'ancien nom de baguette de Coudrier