Galanthus nivalis    (Amaryllidaceae)

perce-neige

Plante vivace glabre, à bulbe de 15 à 25 cm, se rencontre jusqu'à 1600 m dans les bois, les prairies, parmi les buissons dans l'Ouest, le Centre et les Pyrénées, ailleurs très rare à l'état sauvage, cultivée dans les jardins, elle est parfois subspontanée non loin des habitations 

2 feuilles plus courte que la tige cylindrique

Tiges dressées cylindriques

2 Feuilles linéaires-obtuses, larges de 4 à 8 mm, planes, plus courtes que la tige

fleurs pendante 25 fév 2015

Floraison de Février à Mars

spathe canaliculée arquée 

Fleur blanche pendante, solitaire, sortant d'une spathe canaliculée, arquée

membraneuse au bord, plus longue que le pédoncule

3 tépales ext étalés 3 internes connivents

Périanthe en cloche à 6 divisions : 3 tépales externes étalés, de forme obovale-oblongue   

3 tépales internes plus courts, connivents, échancrés

à tache verte en forme de chevron à l'extérieur, rayés à l'intérieur

étamines insérées sur un disque

6 étamines à filets très courts insérées sur un disque surmontant l'ovaire

fruit en capsule charnue subglobuleuse


 Ne pas confondre avec la Nivéole (leucojum vernum)

dont la tige est triangulaire et les 6 tépales égaux


 Plante Protégée dans les Pyrénées-Atlantiques

et ailleurs si un arrêté préfectoral existe