Petite digitale

Digitalis lutea    (Plantaginaceae)   

 anciennement Scrophulariaceae

digitale à petites fleurs

Plante vivace de 50 à 100 cm, subglabre, relativement commune dans une grande partie de la France, rare dans le Sud-Ouest et absente en Bretagne, se rencontre jusqu'à 1800 m, dans les clairières et les coteaux pierreux, sur le bord des routes et des chemins

tige dressée simple très feuillée

 Tige dressée, simple, très feuillée

feuilles supérieures alternes, sessiles, arrondies à la base, luisantes

feuilles sup alternes sessiles lancéolées faiblement dentées ciliées

limbe longuement lancéolé, glabre sur les 2 faces, marge faiblement dentée, +/- ciliée 

feuilles inférieures atténuées en pétiole

feuilles inférieures brièvement pétiolées

 Floraison de Juin à Août

fleurs en longues grappes unilatérales

Fleurs d'un blanc jaunâtre, disposées en longue grappe unilatérale  

bractées étroites à la base des pédoncules très courts

calice glabre ou cilié à lobes lancéolés-linéaires dressés

Calice glabre ou cilié à lobes lancéolés-linéaires, dressés

Corolle tubuleuse de 15-20 mm de long, 6-7 de large un peu ventrue

corolle de 6-7 cm de large garnie de longs poils à l'intérieur

+/- poilue-glanduleuse en dehors, non tachée ni veinée, garnie de long poils à l'intérieur

4 étamines inégales, soudées à la corolle, 1 seul style

capsules ovoïdes coniques s'ouvrant par 2 valves 

Capsule ovoïde-conique, glabrescente, s'ouvrant par 2 valves

 

Plante Toxique