Séneçon de Mazamet, séneçon Sud-Africain

Senecio inaequidens    (Asteraceae)

Senecio inaequidens

Plante vivace de 30 à 90 cm, originaire d'Afrique du Sud, s'est répandue dans presque toute la France, s'accommodant de sols pauvres, se rencontre dans les zones péri-urbaines, sur les terrains vagues, autour des entrepôts et surtout les voies ferrées, en région méditerranéenne elle est adventice des vignes et des vergers et se révèle envahissante


 Les graines ont été importées involontairement dans des toisons lainières en 1936, cette plante à d'abord colonisé la région de Mazamet et de Calais, elle est restée discrète jusqu'en 1992, puis son extension s'est brusquement accélérée 


tiges suffrutescentes dans leur partie inférieure très ramifiées

Tiges nombreuses, suffrutescentes dans leur partie inférieure, très ramifiées dès la base

dressées ou couchées, se redressant ensuite

feuilles sessiles lancéolées-linéaires entières ou marquées de dents très courtes

Feuilles alternes, simples, sessiles, lancéolées-linéaires, de 6-10 cm de long, 2-3 mm de large

limbe entier ou irrégulièrement marqué de dents courtes

 portant à leur aisselle des feuilles filiformes groupées

Floraison d'Avril à Novembre

capitules de 18-25 mm en corymbe irrégulier

 capitules de 18 à 25 mm composés de fleurs jaune vif, groupés en corymbes irréguliers

80 à 100 capitules en corymbe irréguliers

 Un plant peut porter de 80 à 100 capitules

involucre et calicule à bractées étroites acuminées à pointes brunes

calicule composé de nombreuses bractéoles étroites, acuminées

involucre formé de bractées (20) étroites et acuminées, terminées par une pointe noirre

 fleurs périphériques (12 à 14) ligulées, fleurs centrales tubulées 

akènes 5 mm munis d'un pappus soyeux argenté

Akènes de 5 mm, muni de pappus d'un blanc argenté, soyeux et très légers 

 

Plante toxique pour le bétail et nuisible à l'environnement