Rubia peregrina    (Rubiaceae)

rubia peregrina

Plante vivace, grimpante ou rampante, pouvant atteindre 1 m, commune au Sud de la Loire, plus rare ailleurs, nulle dans le Nord et le Nord-Est, se rencontre jusqu'à 1000 m dans des milieux secs fortement ensoleillés, le long des haies, des murets, dans les broussailles

Tiges ascendantes diffuses quadrangulaires à aiguillons crochus

Tiges ascendantes ou diffuses, ligneuses, quadrangulaires munies sur les angles d'aiguillons crochus

feuilles ovales-lancéolées coriaces

Feuilles ovales-lancéolées, persistantes, luisantes, coriaces

bord du limbe et nervure munis d'aiguillons crochus

 bord du limbe et nervure médiane munis d'aiguillons crochus 

 Floraison Juin-Juillet

fleurs en cymes d'ombelles terminales ou axillaires

Fleurs jaune pâle en cymes axillaires et terminales

corolle de 4-5 mm à 5 lobes acuminés

Corolle rotacée de 4-5 mm à 5 lobes étalés brusquement terminés en longue pointe

5 étamines

Calice très réduit, 5 étamines, anthères jaunes

baies vertes luisantes noires à maturité

Baies subglobuleuses lisses, vertes puis noires à maturité (4-6 mm)

 

Plante Protégée dans les départements

 Basse-Normandie et Haute-Vienne