Asclépiade blanche

Vincetoxicum hirundinaria    (Apocynaceae)

Vincetoxicum officinale dans la flore de Coste  

anciennement Asclepiadaceae 

Vincetoxicum hirundinaria

Plante vivace polymorphe de 30-80 cm, finement pubescentes, à souche rampante, commune dans une large partie de la France, plus rare dans l'Ouest se rencontre jusqu'à 1800 m dans les pelouses sèches, les sous-bois clairs, sur les côteaux rocailleux de préférence calcaires

tiges dressées serrées formant des touffes

Tiges dressées non volubiles, serrées, en touffes buissonnantes, très feuillées 

feuilles opposées décussées ovales-lancéolées acuminées

feuilles opposées à courts pétioles, décussées, ovales-lancéolées, acuminées, + en coeur à la base 

limbe entier ferme, luisant, nervuré, se repliant sous l'effet de la sécheresse

Floraison de Mai à Septembre

fleurs en corymbe

Fleurs blanches + verdâtres en cymes corymbiformes assez fournies

pédonculées insérées à l'aisselle des f calice à 5 dents égales au tube

pédonculées, insérées à l'aisselle des feuilles supérieures

calice à 5 dents longues de 2 mm, égalant + le tube de la corolle

corolle profondément découpée en 5 lobes glabres ou velus coronule charnue A

corolle de 5-10 mm, profondément découpée en 5 lobes, glabre ou velue

coronule charnue, étamines soudées autour du stigmate 

folicules fusiformes de 3-5 cm de long graines à aigrettes soyeuses

follicule fusiforme long de 3-5 cm,  s'ouvrant par la suture ventrale

graines à longue aigrette soyeuse

 

Plante Protégée en Basse-Normandie

Toxique

(Le nom suggère des propriétés médicinales non justifiées, très dangereuses)