Linaria alpina subsp alpina    (Plantaginacea)   

anciennement Scrophulariaceae

linaria alpina

Plante annuelle, bisannuelle ou vivace de 8 à 20 cm, glabre et glauque, se rencontre dans les Alpes et les Pyrénées, de 1500 m à 3800 m, sur terrains instables, éboulis, pierriers, moraines

tiges 8-20 cm dans les graviers les éboulis

Tiges couchées-diffuses, flexueuses

feuilles verticillées par 3 ou 5 subsessiles linéaires- lancéolées

Feuilles verticillées par 3-5, très rapprochées, subsessiles, linéaires-lancéolées

floraison de fin Juin à Août

Floraison de fin Mai à Août

bractées linéaires calice à divisions longues étroites éperon droit aplati

Fleurs en grappes terminales courtes et serrées

bractées linéaires et dressées, pédicelle un peu plus long que le calice

Calice glabre, à 5 divisions étroitement lancéolées

éperon presque droit et aplati desssous

(grêle et non aplati pour L. subsp petraea)

corolle 2 cm bbleu-violacé palais orangé

Corolle longue de 2 cm,  bleu-violacé, veiné, à palais orangé 

lobe de la lèvre supérieure 1 fois plus haut que large

(2-3 fois plus haut pour L. subsp petraea)

Capsule ovoïde plus longue que le calice (à revoir)


Ne pas confondre avec Linaria subsp petraea qui se rencontre dans les éboulis calcaires des côteaux de Bourgogne et Franche-Comté à des altitudes plus modestes

Cette sous-espèce est Protégée en Bourgogne