Cortinarius violaceus    (Cortinariaceae)

Cortinarius violaceus

Champignon peu fréquent, se rencontre généralement isolé sous les résineux et les feuillus, surtout les bouleaux  de la plaine à l'étage montagnard, il dégage une odeur de cuir de Russie ou d'huile de cèdre selon les auteurs

(Cortinarius hercynicus ne se rencontre que sous les conifères)

Apparaît à la fin de l'été 

chapeau de 5-15 cm sphérique devenant convexe puis s'aplatissant

chapeau de 5-15 cm, sphérique devenant convexe puis s'aplatissant 

couvert d'un feutrage peluchant en vieillissant

pied épais à l'état juvénile, plus élancé ensuite, souvent renflé à la base

pied à peine plus clair que le chapeau

d'abord feutré puis devenant pelucheux et fibrilleux à peine plus clair que le chapeau

lames larges moyennement espacées lamelles intercalées violette devenant rouille

marge d'abord enroulée puis irrégulière de couleur violet foncé

lames larges, moyennement espacées, lamelles intercalées

d'abord de couleur violette puis brun-rouille

chair violacée molle spongieuse à odeur agréable

chair violacée, molle, spongieuse, à odeur agréable

  

Non Toxique mais comestible médiocre

à préserver du fait de sa rareté